Accueil du site

Vaccin ROR et autisme

On a malheureusement vu ressurgir, à grand renfort de rumeurs sur Internet, l'idée selon laquelle les vaccinations étaient dangereuses et contre-productives.

À l'origine de cette thèse se trouve une pseudo-contro-verse sur les effets indésirables du vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole), lancée par un article publié en 1998 par la très sérieuse revue médicale britannique The Lancet :

le vaccin aurait été une cause de l'autisme. Aucune étude sub-séquente n'a jamais permis de valider cette hypothèse. Sans surprise, puisqu'il fut ensuite révélé qu'elle était entachée de graves erreurs méthodologiques. L'auteur principal du papier a depuis été discrédité, et dix de ses douze coauteurs se sont désolidarisés de ces conclusions.
En 2004, une étude spéciale de l'Académie américaine des sciences a conclu à l'absence de tout lien entre les deux (et montré que la pré-valence de l'autisme était la même chez les enfants vaccinés et ceux qui ne l'étaient pas).
En 2010, The Lancet a officiellement et définitivement« rétracté » l'article de 1998,
une procédure exceptionnelle.

Source :" L'Apocalypse n'est pas pour demain "de Bruno Tertrais