Accueil du site

Réunion du 3 février 2012

Le nombre d’enfants avec autisme du département dans le sanitaire et les unités « autisme » serait de 118 enfants de 0 à 14 ans (90 de 6 à 14 ans). 3 seraient sans prise en charge. Il y aurait en moyenne 4 enfants/an diagnostiqués « autistes » sur l’UDITTED.

La maison des personnes autistes a fait une étude comparant les chiffres du 28 et les taux de prévalence appliqués à la population. Le nombre de 118 enfants parait fiable.

Le diagnostic n’est pas toujours très précoce. Le plus souvent les enfants arrivent au SPIJ à l’âge de 4 ans.

Dans le secteur sanitaire on dénombre 37 ETP pour cette population avec des inégalités sur le département et des variations entre des unités spécifiques et une prise en charge sans unité dédiée.

« Pyramid » propose divers devis pour la formation des professionnels.

O Gombert propose le financement de livres pour les parents qui viennent d’obtenir un diagnostic d’autisme pour leur enfant. Elle propose le petit livret de D Artuso qui renseigne sur la structuration de l’espace, du temps et les aides visuelles, ce qui semble être l’essentiel de l’information à donner aux familles, dans un premier temps. Un budget sera voté au CA de l’association.

Une formation des familles, plus complète, sera envisagée par la filière autisme et non par l’association.

La « maison des personnes autistes » renseigne sur les budgets accordés aux divers SESSAD du département et obtient une moyenne d’environ 20 000 euros à la place.

Il est annoncé les diverses misions du SESSAD 6/14 : VAD (visite à domicile), Intra Muros, sur site, Education nationale, groupes d’habilités sociales, formations.

Le terme de « filière TSA » (troubles du spectre autistique) semble plus adéquat que celui de filière « autisme ».

O Gombert et D Lebronnec ont représenté l’association Autisme28